Chacun d’entre nous peu avoir la chance d’avoir des amis qui connaissent un bon viticulteur qui fait du bon Chinon pas cher. A ce prix-là, autant se rendre en touraine muni d’un cubi pour se procurer le nectar directement au fût. Après cela, il faut mettre le vin en bouteille soi-même, il suffit juste d’avoir les bouchons, la bouchonneuse, les bouteilles, “la fillette”, et pour finir le verre.

Attention aux niveaux…

Comments are closed.